Eco-Energie.ch

Une voile de bateau qui permet de naviguer tout en collectant de l’énergie solaire

Collection: Blog

Résumé

Tissu technique permettant à une voile de bateau de collecter l’énergie solaire tout en naviguant


2015 - Novembre

 Les voiliers peuvent désormais s’approvisionner en énergie électrique en navigant, sans la soustraire à l'énergie utilisée pour le déplacement, ceci grâce à leurs voiles. Ces dernières ont été munies de panneaux photovoltaïques souples par l’entreprise « Solar Cloth System ».

Le souhait de l’entreprise est de fournir une énergie verte aux plus grands nombres, d’œuvrer pour un avenir durable, de développer de nouvelles technologies et d’avoir des produits innovants à la pointe de la recherche actuelle.

Ces cellules souples ne sont pas faites à partir de classique silicium mais à partir de CIGS (cuivre, indium, gallium et sélénium). Elles ont une épaisseur de 65 microns, une fois encapsulée dans la voile, elles pèsent 210 gammes/mètres carrés. Le processus permettant d’encapsuler les cellules est un procédé de thermofusion sans solvants. Les films protecteurs sont réalisés à partir d’acétate de cellulose (biomasse des forêts).

Le rendement varie entre 12 et 14%, lorsque l’on en place 5 mètres carrés en 16 panneaux, la puissance peut atteindre 1 kilowatt. Ces cellules présentent l’avantage de pouvoir capter la lumière sous différents angles et même récupérer la réflexion des rayons à la surface de l’eau. Ce qui est idéal pour une embarcation qui ne peut choisir son cap en fonction de la positon du soleil dans le ciel.





Détail de la voile

 Le système peut être directement intégré à la voile, mais la voile s'use plus vite que les panneaux, ce qui est dommage pour l'écologie. Pour rendre le dispositif le plus réutilisable possible, il est envisageable d’attacher les panneaux souples sur la voile une fois construite.

Figure ci-jointe: Voile munie de panneaux solaires photovoltaïques CIGS

Un premier essai dans une situation réelle a déjà eu lieu lors de la Route du Rhum en décembre 2014. Pour l’instant une telle installation coûte environ 850 francs le mètre carré. Dans un futur proche, cette technologie solaire pourrait être utilisée dans d’autres domaines d'applications telles que la randonnée, le camping, le mobilier urbain, les éclairages publics ou encore dans l’aéronautique.

Auteur : Johanie Uccelli
Source: www.tissusolaire.com









Qui sommes-nous

A Propos

REJOIGNEZ-NOUS



© 2017/2019 - Eco-Energie.ch. Tous droits réservés.

Propulsé par