Derniers articles publiés

IT écologiqueLes systèmes informatiques peuvent être très gourmands en énergie, de part le nombre de poste de travail dans la plupart des entreprises, ainsi que par les besoins en refroidissement des centres de serveurs et autres systèmes IT. Les constructeurs se préoccupent de la consommation de leurs produits depuis plusieurs années et il existe actuellement des moyens technologiques efficaces pour réduire drastiquement la consommation et donc les coûts en énergie dans les systèmes informatique. Ces mesures concernent  non seulement les entreprises mais également les particuliers.

 

1) Amélioration la gestion de la climatisation des salles informatiques

Eviter de concentrer les systèmes les plus chauds, alterner les modules froids et chauds. On évite ainsi de surdimensionner la climatisation générale pour maitriser une petite zone chaude. Installation de petits systèmes de refroidissement pour  refroidir localement les sources les plus chaudes. 

2) Administration et dépannages à distance

Pour les postes de travail, PC et serveurs, installés sur des sites distants utiliser des outils de prise en main à distance, distribution par intranet. On évite ainsi les déplacements physiques, c'est également une économie de coût significative pour une entreprise.

3) Activer les systèmes d'économie des PC

Certainement la mesure la plus simple à mettre en oeuvre: utiliser les systèmes de gestion de l'alimentation qui équipent tous les PC actuels. Ces systèmes sont souvent désactivés ou paramétrés de manière non-optimale. Ils permettent d'éteindre l'écran, le disque dur et même l'unité centrale après un certain temps sans utilisation. Sur le nombre de postes concernés une bonne communication sur cette fonctionnalité sera efficace.

4) Virtualisation 

La virtualisation des systèmes permet d'augmenter le taux d'utilisation des serveurs et ainsi de réduire leur nombre. L'économie peut s'avérer très importante.

5) Utilisation de prestataires  

Profiter des efforts déjà mis en place par les prestataires d'hébergement et de services logiciels. En collaborant avec ces sociétés on profite d'une part de leur infrastructure avancée et d'autre part de la mise en commun des ressources en alimentation et climatisation.

6) Choix de matériel performant

A fonctionnalités égales les différences en terme de consommation d'énergie peuvent être importantes. Privilégier les constructeurs les plus dynamiques dans ce domaine ne peut que favoriser le développement de système toujours plus efficaces énergétiquement.  Une association américaine, la  « Climate Savers Computing Initiative », constituée de consommateurs, d'entreprises et d'organismes de défense de l'environnement, publie un catalogue des ordinateurs présentant une consommation d'énergie réduite.

 

D'autres idées, suggestions à nous soumettre? N'hésitez pas!