Derniers articles publiés

Les technologies solaires à concentration son généralement utilisée pour du solaire "thermique" et non photovoltaïque. La raison est simple, en effet en concentrant le rayonnement on augmente la température sur les récepteurs. Ceci est un avantage pour un système solaire thermique car la conversion en énergie électrique se fait à l'aide d'un cycle thermodynamique dont le rendement augmente avec la température. Les cellules photovoltaïques, par contre, n'apprécient pas une augmentation de température et leur rendement diminue lorsque la température augmente.

Dans notre cas on utilise un très faible facteur de concentration (entre 5 et 10) et le problème de la température devrait être gérable/secondaire. Voyons quels sont les avantages / inconvénients du système qui est envisagé ici:


Coûts

En divisant par un facteur 3 (voir plus) la surface des cellules photovoltaïques, on devrait obtenir une confortable diminution du coût pour une installation à puissance égale. Je considère que le prix des lentilles de Fresnel sera bien moindre que celui d'un panneau photovoltaïque.

Installation

Plus subtile que des panneaux posés sur un toit! L'intégration dans l'architecture du bâtiment (véranda, garage,...) est indispensable puisque notre système à une lentille qui donne sur l'extérieur et le récepteur qui est à l'intérieur.

Emprunte écologie

Toujours en supposant que la lentille est un élément qui peut être fabriqué en gros volume avec des technologies très basiques on peut considérer que diviser par 3 (ou plus) l'utilisation de cellules photovoltaïques aura un impact très favorable sur l'emprunte écologie globale

Rendement

Qu'en est-il au niveau du rendement à surface égale?

En première approximation je dirais que le rendement sera identique... En effet la production d'une cellule augmente linéairement par rapport à l'intensité du rayonnement, pour autant que la température soit maintenue constante, sinon on perd un peu de rendement.

On peut encore se demander si l'illumination diffuse (celle qui ne vient pas directement du soleil) sera mieux exploitée?... A priori la réponse est non... du moins au niveau de la sortie des capteurs. On pourra certainement compléter cette réponse ultérieurement.