Derniers articles publiés

Vivace

Le Convertisseur Vivace est une technologie destinée à récolter l'énergie contenue dans un courant marin ou une rivière. Sa particularité: elle est efficace pour de très faibles courants, là où d'autres technologies (comme le turbinage) ne sont plus adaptées.

Le turbinage conventionnel nécessite des vitesses de plus de 7 km/h (environ) or la plupart des courants marins ont une vitesse inférieure à 5.5 km/h. Ansi avec sa plage de fonctionnement entre 3.5 et 7.5 km/h Vivace est une solution intéressante pour récolter cette énergie.


Vivace est l'acronyme de Vortex Induced Vibrations for Acatic Clean Energy; ce convertisseur est actuellement développé par une spin off de l'université du Michigan, la société Vortex Hydro Energy fondée en 2004. Cette dernière vise à exploiter commercialement la technologie développée et brevetée au Departement of Naval Architecture and marine Engineering de l'université.

Quel est le principe de fonctionnement?

Vortex utilise les vibrations induites par les turbulences (VIV en anglais, pour Vortex Induced Vibrations). Ce phénomène est bien connu, il a déjà été longuement étudié, généralement dans le but de le supprimer.

Leonard de Vinci avait déjà observé ce phénomène en 1504, sous forme de "Aeolian Tones". Dès lors les ingénieurs ont essayé de comprendre le phénomène afin d'éviter les dégradations qu'il engendre sur les équipements et structures.

En 2005 le professeur Michael Bernitsas et son équipe ont, quant à eux, réussi à maîtriser cet effet pour en retirer un maximum d'énergie. Le système est composé de rouleau horizontaux qui peuvent se mouvoir verticalement entre deux montants verticaux. L'alternance des turbulences sur les rouleaux provoque des oscillations de ces derniers à un fréquence de environ 1 Hz. Ces mouvement sont convertis en puissance électrique grâce à un générateur.

Quel puissance?

D'après les simulations, avec un courant de 5.5 km/h il faudrait 500 cylindres (environ 2500 m2) pour offrir une puissance de 1 mégawatt.Pour atteindre la puissance d'un réacteur nucléaire (env. 1 gigawatt) il faudrait 33'000 unités.

Ainsi la concentration de puissance d'un tel système n'est pas comparable aux technologies conventionnelles, telles que le nucléaire ou autres centrales thermiques. Néanmoins ce concept est prometteur, il pourrait tirer parti de nombreux courants qui ne sont pas exploitables avec des technologies conventionnelles, et produire une énergie propre, respectueuse de l'environnement, sans production de déchets ni émissions de CO2.


Pour plus d'informations, visitez le lien: www.vortexhydroenergy.com