Derniers articles publiés

La demande énergétique est de plus en plus importante et les ressources actuelles ne permettront bientôt plus de couvrir les besoins. Au rythme actuel les émissions vont doubler d’ici à 2050; il est donc primordial de développer de nouveaux systèmes de convertisseurs propres d’énergie hybride.

Les arbres artificiels pourraient remplir cette tâche. Ils sont des candidats idéaux, car ils ont un rôle environnemental multiple. Ils donnent du caractère au paysage, préservent la biodiversité et fournissent un habitat pour la faune. Afin qu’ils puissent remplir leur « mission énergétique », ils doivent exploiter les ressources énergétiques naturelles que sont le soleil et le vent, en reproduisant au plus proche le cycle de la photosynthèse.

La société SolarBotanic a développé un arbre artificiel combinant le biomimétisme et les nanotechnologies afin d’exploiter l’énergie solaire et l’énergie éolienne pour permettre la production d’électricité. Le phénomène utilisé pour générer de l’électricité est la « piézoélectricité ».

Certains corps ont la propriété de générer de l’électricité lorsqu’ils subissent une contrainte mécanique. Cet arbre artificiel possède des feuilles dont le pétiole (structure interne de la tige) est composé de rubans cristallins piézoélectriques qui transforment en électricité les forces de flexion produites par le vent.

Les feuilles sont recouvertes de nano capteurs qui permettent de convertir le spectre lumineux en électricité. Les capteurs sont des antennes sensibles aux très hautes fréquences (THz) qui permettent de récolter la lumière visible, mais aussi l’infrarouge. La récolte d’énergie continue donc même après le couché du soleil contrairement aux cellules photovoltaïques conventionnelles.

Les branches et le tronc permettent de conduire l’électricité jusqu’à une installation de stockage ou directement à un appareil électrique. Cette technologie montre des résultats prometteurs avec un rendement annoncé très intéressant.

Elle est toujours en phase de test dans un processus d’amélioration continue, mais elle ouvre la voie à d’intéressantes alternatives aux moyens actuels de collecte d’énergie.

Figure 1: Cycle énergétique de l'arbre artificiel

 

Auteur: Johanie Uccelli
Source : SolarBotanic