Derniers articles publiés

Plutôt que de tout miser sur une seule éolienne importante pour produire de l'électricité, la société française NewWind prend le parti de réunir une multitude de mini-turbines et d'en faire la somme des courants. Pas bête ! D'autant qu'il faut bien moins de vent pour mettre en mouvement les petites éoliennes que celles de grande dimension. Ce qui permet d'une part de créer de l'électricité dans des conditions de vent plus turbulentes ou plus erratiques, mais aussi d'implanter de telles éoliennes ailleurs qu'en rase campagne ou qu'au sommet des montagnes, comme dans les villes... ou dans son jardin.

Jérôme Michaud-Larivière crée la société NewWind en 2011, sur une idée née d'une observation toute simple : le vent agite quasiment tout le temps les feuilles des arbres. Alors pourquoi ne pas recréer un arbre éolien, avec des feuilles génératrices d'électricité, alliant design, écologie, technicité et utilité ? Il confie l'architecture de son projet au designer Claudio Colucci, avec comme mandat de positionner les « feuilles » de manière faussement aléatoire afin qu'elles captent le maximum de vent et puissent générer du courant plus de 200 jours par an. Les pales et les générateurs seraient dissimulés dans les feuilles et les câbles disparaitraient dans les branches et le tronc. Voilà pour la donne.

La principale difficulté réside dans la fausse simplicité des feuilles. Elles sont en fait composées de mini-turbines avec un générateur et une électronique de régulation intégrés qui permet de rendre disponible le maximum de la puissance.



Détail d'une "feuille" Aeroleaf

 

L'Aeroleaf – c'est son petit nom – travaille en silence, ne créant aucune pollution sonore ni par un bruit aérodynamique ni par le cisaillement au vent. Comme toute éolienne à axe vertical, elle peut capter le moindre zéphyr turbulent ou laminaire sur 360°, sans avoir besoin de s'orienter au préalable, et vu sa faible inertie, démarre dès que le souffle atteint 2m/s . Cette feuille imprégnée de résine verte afin de résister aux pires conditions climatiques est construite pour durer plus de 25 ans et ne tombe pas en automne. Magique !

Il aura fallu trois ans de recherche et développement pour que l'équipe d'une dizaine de personne de NewWind réalise le premier prototype d'Arbre à Vent, en multipliant le nombre d'Aeroleaf sur une structure en acier en forme de tronc et de branches. Le résultat de ces recherches toise 11 mètres de haut, 6 à 8 mètres de diamètre pour un poids de trois tonnes. Chaque mini-turbine est une machine synchrone à aimant permanent, à entrainement direct. Ce ne sont pas moins de 72 feuilles qui sont montées en parallèle – évitant ainsi un arrêt de production électrique si l'une des feuilles venait à se mettre hors service – et atteignent la plus grande efficience énergétique. Selon les mesures de la société, la production annuelle varie entre 2650 kWh avec un vent de 4m/s et 10800 kWh pour un vent de 7m/s. Dans la pratique, cet arbre éolien peut soit être directement raccordé au réseau via un onduleur, ou directement au tableau électrique basse tension d'un bâtiment.

 

Exemple d'utilisation de l'énergie générée par l'Arbre à Vent

 

En octobre 2014, l'Arbre à Vent remporte le premier prix du Grand Concours National de l'Innovation et le prix du public. En parallèle, NewWind lance une campagne de crowfunding sur Wiseed pour récolter un million d'euros et débuter la mise en production des Arbres à Vent. Cette dernière est prévue pour le printemps 2015. D'ailleurs un Arbre sera installé entre mars et mai 2015 sur la Place de la Concorde à Paris et servira de démonstrateur pédagogique. Il faut dire que les usages d'une telle installation sont multiples : l'Arbre s'implante au plus près du consommateur et peu servir de lampadaire s'il est garni d'une guirlande de LEDs, ou alimenter directement l'éclairage public, les collectivités ou les entreprises, voir servir de borne de recharge pour les véhicules électriques.

Le prix d'un arbre, hors installation, se monte à 29'500 € et a une durée de vie estimée à 25 ans. C'est une belle œuvre d'art, rentable puisqu'elle a l'avantage de produire de l'énergie verte!

Pour plus d'infos: www.arbre-a-vent.fr